[y2o_dualités]

ARSENAL ART CONTEMPORAIN - MONTRÉAL (CA)

November 5 2015 to May 7 2016.

Dès les premières esquisses de Dominique Skoltz, y2o était imaginé comme un projet tentaculaire, se déployant aussi sous forme d’installations, de photos et autres objets sculpturaux. Un univers complexe qui révélait les intériorités plurielles d’un couple. Après avoir sillonné une quarantaine de festivals et manifestations en arts médiatiques, Dominique Skoltz propose une adaptation ‘in_situ”, en mode installation au Centre Phi à Montréal puis à L’Arsenal Toronto. C’est en novembre 2015 et suite à l’acquisition de “y2o huis clos” par la collection Majudia que l’Arsenal Montréal présente y2o_dualités, une déclinaison complète, révélant ainsi la pluralité des médiums utilisés par Dominique Skoltz. 

y2o dualités_ est le parcours de deux individus en eaux troubles, submergés par leurs pulsions physiques et émotionnelles. Ici, les corps construisent un langage où fluidité et collisions ont leurs propres résonnances. Au-delà du lexique visuel singulier de Dominique Skoltz, cette installation exprime une intériorité à fleur de peau où chaque image, geste et objet évoquent une symbolique qui constitue autant de facettes d’un prisme complexe. Au coeur de y2o dualités_ se trouve un désir de communiquer avec l’autre, de résonner en lui, d’émettre et de recevoir pour entrer en l’autre comme pour mieux plonger en soi. Spleen et volupté, asphyxie et exaltation, dévoration et rejet il est ici question de sentir l’intérieur par l’extérieur et l’inverse. 

Se laisser émouvoir des deux côtés de la peau.

 

http://www.dominiquetskoltz.com/arsenal-montral/

http://www.arsenalmontreal.com/fr/artistes/dominique-skoltz

[y2o]

ARSENAL CONTEMPORARY ART - TORONTO (CA)

August 1st - October 3 2015

Y2o navigates the troubled waters of shared existence.  Unfolding over 9 tableaux, it is an intimate portrait of two individuals’ colliding worlds and a metaphor for the realm between suffocation and exaltation, between alienation and unity.  Each chapter explores a love on the verge of drifting - a multimorphic partnership shifting states through the film’s fugue-like narrative.  Within Skoltz’s elastic space-time reality, the two individuals endure an emotional game of attraction: one’s actions meet with the other’s retractions until all that remains is an intimate void, the force of their attraction having broken their bond.

y2o finds its rhythm in the intimate yet treacherous territory where an individual decides how much of themselves to conceal or reveal.  Either strategy, the film suggests, can result in a disorienting loss or a sobering discovery of one’s self.

 

http://www.dominiquetskoltz.com/arsenal-toronto/

https://www.artsy.net/show/arsenal-montreal-plus-toronto-dominique-skoltz-y2o

 

[ y2o in_situ ]

 Centre PHI -  Montréal (CA)

6 Février au 7 Mars 2015

Événement spécial - Le Centre Phi présente une installation vidéo de Dominique T. Skoltz inspirée de son film y2o

y2o navigue en eaux troubles, entre asphyxie et exaltation, entre dévoration et répudiation, entre oui et non, des deux côtés de la peau. Cette œuvre nous donne à voir un amour au bord de la dérive, cellule multimorphe diffractée en de multiples scènes. Chacune de ces scènes triture les nœuds émotifs qui se font et défont dans l’abrasion du quotidien et observe les polarités croisées dont sont faites les amours sans répit.

Dans cet espace-temps élastique, suspendu hors du réel, deux intériorités entrent en collision. Si lui ressent quelque chose, elle ne le ressent pas et vice-versa jusqu’au vide, là où l’on n’éprouve plus rien, à force d’émotions.

y2o trace son sillon dans l’intime, ce territoire hasardeux où l’on hésite sans cesse entre ce que l’on dérobe au regard de l’autre et ce que l’on choisit de montrer. L’un comme l’autre pourrait nous perdre. L’un comme l’autre pourrait nous mener à se retrouver.

Réalisatrice: Dominique T. Skoltz
Distribution: Vanessa Pilon et Jacques Poulin Denis
Année: 2013
Durée: 30 min

http://www.dominiquetskoltz.com/phi-center/

https://phi-centre.com/evenement/y2o-fr/

 

[ nerfs ]

MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL

SÉRIE PROJECTIONS : VIDÉOMUSIQUE

17 juillet au 22 septembre 2013

 Dans le cadre de sa Série Projections, le Musée d’art contemporain de Montréal présente Vidéomusique, du 17 juillet au 22 septembre 2013. Ce programme propose des œuvres, créées entre 2010 et 2013, qui sont axées sur la performance et le corps dansant.

L’histoire de la vidéomusique est marquée par des performances mémorables qui reflètent non seulement les courants et les enjeux de l’heure, mais aussi l’essor des techniques et des médias. Avec l’arrivée de YouTube, des réseaux sociaux, des webcams et des plateformes de partage en ligne, le paysage de la vidéomusique s’est à nouveau transformé pour donner libre cours à des créations chorégraphiques participatives, hybrides, interactives, où le public est parfois invité à jouer un rôle actif. L’invention, l’étrangeté et l’étonnement sont au rendez-vous avec ces œuvres dont les formes et les actions peuvent s’apparenter à différentes disciplines : performance, danse, sculpture, collage, tableau cinétique.

La sélection de cette édition de Vidéomusique, qui regroupe des créateurs nord-américains et européens, témoigne de l’effervescence de ces nouvelles formes en proposant des réalisations d’Emily Kai Bock et de Claire Boucher pour Grimes, de Daniels pour Battles, de Ninian Doff pour Graham Coxon, de Daniel Franke & Cedric Kiefer sur une musique de Machinefabriek, de Garth Jennings pour Atoms for Peace, de Kahlil Joseph pour Flying Lotus, de Vincent Morisset pour Arcade Fire, de Sammy Rawal pour Bonjay et de dominique t skoltz˜.

Commissariat

Louise Simard, responsable des créations multimédias, Musée d’art contemporain de Montréal, est commissaire de la Série Projections.

Remerciements

Le Musée d’art contemporain de Montréal est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications et il bénéficie de la participation financière du ministère du Patrimoine canadien et du Conseil des arts du Canada. Le Musée les remercie chaleureusement ainsi que Collection Loto-Québec, partenaire principal du Musée.

 

http://www.macm.org/expositions/videomusique/